• Marita Ostos

Savez-vous pourquoi le riz froid a plus de fibres que le riz chaud ?


La réponse se trouve dans les amidons résistants. Avant l’existence des aliments transformés, on mangeait entre 30 et 50 grammes amidons résistants chaque jour. Ces amidons résistants ne sont pas digérés lors de la digestion et ils sont fermentés par des bactéries bénéfiques de notre intestin (ce sont des fibres prébiotiques). Leur fermentation entraîne la production d’acides gras à chaîne courte comme l'acide acétique, l'acide propionique et l'acide butyrique, qui ont un effet anti-inflammatoire.

Aujourd’hui, avec notre régime moderne on mange seulement entre 5 et 6 grammes d’amidons résistants par jour.

Or ces amidons ont de nombreux bénéfices pour notre santé : une augmentation de la satiété et donc un control dans la reprise de poids, l’augmentation de la sensibilité à l’insuline, il pourrait donc prévenir le diabète de type 2 (la FDA a accepté en 2016 une allégation dans ce sens) et la prévention du cancer colorectal.

Comment augmenter la consommation de ces amidons résistants ?

Ils se trouvent naturellement dans les céréales complètes, les légumineuses, les bananes non mûres et dans les aliments riches en amidon qui ont été refroidis après cuisson (Amidon rétrogradé). Par exemple, le riz, les pommes de terre ou les pâtes en forme de salade ont une quantité supérieure de ces fibres. Et le riz refroidi a donc plus de fibres que le riz qui vient juste d’être cuisiné.



<a href="https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/nourriture">Nourriture photo créé par xb100 - fr.freepik.com</a>

45 vues
 
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Instagram

©2018 by MyBiota.